Lettre d’information – La relance ne doit oublier personne

J’ai le plaisir de vous communiquer ma dernière lettre d’information, disponible en ligne ici.

Bonjour,

La relance ne doit oublier personne. Après le confinement, un pays aux fractures profondes s’est découvert. Les personnes isolées, en situation de précarité, les habitants des quartiers populaires, les jeunes en quête d’emploi ou de stage, ont particulièrement souffert. Il va être essentiel de penser à eux et de tout faire pour les protéger et les accompagner efficacement. C’est, pour moi, l’enjeu majeur de cette relance : réussir le pari de la relance pour tous, ne laisser personne au bord du chemin. C’est, en somme, ce qui était au coeur du projet présidentiel de 2017 : libérer, protéger, unir.

C’est la lourde tâche que devra relever le Premier ministre Jean Castex, entouré d’une équipe gouvernementale renouvelée, dévoilée hier soir. Je leur souhaite pleine réussite dans cette mission, cruciale, au moment où notre pays affronte une crise majeure. Ils pourront compter sur le soutien et la coopération des élus locaux, et notamment des Maires élus lors des dernières élections municipales. A Argenteuil et Bezons, je veux adresser mes félicitations républicaines aux deux maires élus. J’aurai à coeur de travailler avec eux aux projets de territoire utiles aux habitants, par-delà nos différends politiques.

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup travaillé pour préparer le plan de relance du pays attendu à la rentrée. Je me suis notamment investie au travers ma présidence du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté (CNLE) pour que nous puissions faire entendre la voix des personnes concernées par la pauvreté.

A l’Assemblée, nous avons adopté plusieurs budgets rectificatifs qui visent notamment à soutenir notre économie et nos travailleurs. La France a fait un effort massif, sans équivalent. Cet effort était nécessaire et je tiens à ce que ce soutien public puisse se poursuivre. Il devra, toutefois, être aussi porteur d’une exigence, par exemple sur les engagements environnementaux ou sociaux des grandes entreprises.

Les travaux se poursuivent pour répondre aux enjeux soulevés par la crise sanitaire sur l’organisation de notre système de santé. Le Ségur de la Santé doit apporter des réponses fortes aux revendications exprimées par les soignants, et j’ai tenu à souligner au Ministre Olivier Véran les difficultés auxquelles se confronte aujourd’hui notre territoire.

Enfin, la Convention citoyenne pour le climat a rendu ses conclusions avec 149 propositions citoyennes, dont 146 ont été retenues par le Président de la République. Je me réjouis de cet exercice démocratique inédit, qui permet d’apporter une caisse de résonance aux propositions issues de la société civile. Plus que jamais, le combat pour l’écologie doit être une priorité.

Je formule le voeu que nous puissions avancer vite et fort sur ces différents sujets. Au-delà de l’urgence sociale, c’est aussi une question de cohésion nationale. La France doit être une chance pour chacun. C’est le sens de mon engagement et je continuerai de m’y employer, aux côtés notamment des forces vives de notre territoire dont je tiens à saluer l’action de ces derniers mois.

Fidèlement,
Fiona Lazaar

Consulter la newsletter en ligne

Pour consulter la newsletter dans son intégralité, cliquez ici.

Au programme :

  • Nomination du nouveau Gouvernement
  • 3 ans de mandat parlementaire
  • Le CNLE démarre ses travaux sur la crise sociale, avec une mission d’urgence
  • Engagement pour la jeunesse
  • La Convention citoyenne rend ses propositions pour le climat
  • Ségur de la Santé : mon alerte sur la situation du Val-d’Oise
  • Violences policières et racismes
  • Adoption de la proposition de loi créant la fonction de directrices et directeurs d’école
  • Campagne de dépistage du Covid-19 à Argenteuil et Bezons …

Pour vous inscrire à ma newsletter

* indicates required
J’habite à

Fiona Lazaar utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter et vous transmettre des actualités et invitations à des événements. Vous donnez votre accord pour être contacté dans ce cadre par :

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé le pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à fiona.lazaar@assemblee-nationale.fr. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter www.fionalazaar.fr. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

Nous utilisons MailChimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées et traitées par MailChimp. Pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de MailChimp, rendez-vous ici.

Partagez cet article !