Ségur de la santé : simplifier les procédures, lutter contre les déserts médicaux

J’intervenais hier dans le cadre d’un débat au Parlement sur l’organisation de l’hôpital public. L’occasion tout d’abord de saluer le travail remarquable fourni ces derniers mois par les agences régionales de santé, les établissements, médecins, soignants, personnels des Ehpads, collectivités locales … Merci à eux.

Cette crise du Covid-19 a soulevé de nombreux enjeux. J’ai souhaité alerter le Gouvernement sur deux d’entre eux, qui me paraissent particulièrement importants notamment dans le Val-d’Oise :

  • simplifier les procédures pour l’hôpital, notamment pour les projets d’investissements : l’Hôpital doit pouvoir se concentrer sur sa mission première, soigner.
  • lutter contre la désertification médicale : nous manquons d’internes, de médecins, sur beaucoup de territoire et notamment dans le Val-d’Oise !

Partagez cet article !