Grenelle des Violences Conjugales – nos propositions à la ministre

Après 14 séances de travail partout en France, dont une à Argenteuil, nous remettons aujourd’hui nos propositions à Marlène Schiappa pour mieux lutter contre les féminicides et violences conjugales.

Construites avec les acteurs de terrain, ces propositions sont la contribution des Les députés LaREM au Grenelle des Violences Conjugales. Elles sont le fruit de 14 déplacements qui ont permis d’échanger avec 542 acteurs de terrain et près de 600 citoyens réunis en atelier.

Je remercie une nouvelle fois les acteurs du Val d’Oise qui se sont mobilisés et rendus disponibles pour enrichir ces propositions : le Procureur de Pontoise, le Commissaire d’Argenteuil, de nombreuses associations comme le Cidff, Du Côté Des Femmes, Femmes Solidaires, l’ATMF…

Nos échanges ont permis d’aboutir à des recommandations concrètes, tout comme le travail que j’ai mené avec mon rapport sur les violences conjugales adopté il y a quelques semaines par la Délégation aux droits des femmes.

Parmi les principales propositions que nous remettons aujourd’hui à la ministre :

✅ améliorer l’accueil des victimes par les forces de l’ordre, en développant notamment la présence d’intervenants sociaux et de psychologues dans les commissariats et gendarmeries

✅ prendre en charge par la sécurité sociale les frais d’accompagnement psychologique de la victime et des enfants témoins

✅ créer davantage de places pour les femmes victimes de violences en hébergement d’urgence dans des structures non mixtes

✅ suspendre l’autorité parentale de manière immédiate en cas de féminicide

✅ développer les lieux médiatisés de passage de bras et les solutions sécurisées pour éviter le contact entre les parents dans le cadre du droit de visite des enfants

✅ transmettre toute main courante déposée en matière de violences intrafamiliales à un référent hiérarchique et en informer le Procureur (qui pourra ouvrir une enquête s’il l’estime nécessaire)

✅ permettre aux professionnels de santé de signaler une situation de violence

L’ensemble des propositions sont à retrouver dans le Carnet de propositions que vous pouvez télécharger ici.

Partagez cet article !