Bien être animal – mon alerte au Gouvernement

De nombreux pays ont déjà légiféré pour interdire les animaux sauvages dans les cirques. De fait, leurs conditions de vie et de captivité suscite l’émoi d’une partie importante de nos concitoyens et je crois important de nous poser clairement la question de l’opportunité d’une interdiction de ces pratiques.

L’objectif n’est bien sûr pas de porter atteinte à l’activité économique des professionnels du cirque, qui reste un divertissement populaire qui trouve son public. Mais je crois important que nous nous interrogions sérieusement sur ce sujet.

Le Gouvernement m’a confirmé qu’un travail de fond était mené sur la question du bien être animal, ce que je crois essentiel, et que des propositions seront faites prochainement.

C’est un sujet que je continuerai de suivre et sur lequel je vous tiendrai informés !

Lien vers la question et la réponse

Partagez cet article !