Les principales mesures annoncées par le Président de la République : l’acte II du quinquennat

Crédits : AFP Ludovic Marin

Après quatre mois de débat, un exercice sans précédent, le Président de la République s’est exprimé hier pour fixer l’acte deux du quinquennat. 

Devant le sentiment profond et légitime d’injustice, aussi bien fiscale, que sociale ou encore territoriale qu’ont exprimé certains de nos compatriotes, les annonces répondent à ce besoin d’un « changement profond ».

– concernant les mères isolées avec de nouvelles prérogatives pour les CAF en termes de prélèvement des pensions alimentaires,

– concernant la justice fiscale et le pouvoir d’achat de celles et ceux qui travaillent en diminuant leur impôt sur le revenu, et en reconduisant la prime défiscalisée dont les entreprises s’étaient largement saisies il y a quelques mois,

– sur la transparence et l’action publique avec l’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives, la diminution du nombre de parlementaires et la facilitation du Référendum d’Initiative Partagée 

Très heureuse également que les retraités percevant moins de 2000€/mois voient une hausse de leur pouvoir d’achat avec la réindexation des retraites sur l’inflation dès 2020. Et l’établissement d’une retraite minimale – lorsque la cotisation est complète – à 1000€ : véritable mesure de justice sociale.

Enfin je souligne les efforts importants en termes de services publics avec la création de lieux dédiés dans chaque canton regroupant « tous les services de l’État » pour faciliter l’accès aux services publics. Mais aussi, en poursuivant le dédoublement des classes, qui concerne déjà 160 classes à Argenteuil et Bezons et en limitant à 24 le nombre d’enfants en Grande Section de Maternelle, CP et CE1. 

C’est également l’engagement de ne fermer aucune école ni aucun hôpital sans accord préalable du Maire, ce qui ne concerne bien entendu pas notre territoire qui vient de voir un financement de 150 millions d’euros confirmé pour la modernisation de l’hôpital d’Argenteuil.

Partagez cet article !