Les jeunes du Val d’Oise pilotes pour le Service National Universel

Le Service National Universel (SNU) entre dans une première phase d’expérimentation avec, parmi les territoires pilotes, le Val d’Oise ! Le SNU, qui n’est pas le retour du service militaire, vise à renforcer la cohésion entre les jeunes de notre pays, à favoriser la culture de l’engagement, et à sensibiliser sur les enjeux de défense nationale.

A terme, le SNU concernera toute une génération, soit environ 800 000 personnes par an : la mise en oeuvre complète doit avoir lieu d’ici 2026.

2 à 3000 volontaires pour la première phase pilote : inscrivez-vous !

Il est désormais possible de candidater pour faire partie d’une première phase pilote qui démarrera dès le mois de juin et doit concerner 2 à 3000 jeunes parmi 13 territoires tests, dont le Val d’Oise.

Vous pouvez candidater ici : http://www.jeunes.gouv.fr/SNU

A noter : les participants de cette phase test en juin pourront passer gracieusement les épreuves du Code de la Route.

Le SNU : comment cela se passe concrètement ?

Le SNU est ouvert aux jeunes dans “l’année qui suit leur troisième”. Il se déclinera en 3 temps, dont 2 obligatoires :

  • une première phase de cohésion d’une durée de 15 jours qui aura lieu dès ce mois de juin. Pendant cette période, les jeunes vivront ensemble par groupe de 150-200, en internat autour d’activités telles que : une approche des gestes de secours, des exercices de cohésion, des ateliers pratiques sur les valeurs de la République, la sensibilisation à la sécurité routière, des rencontres et échanges avec les forces armées …
  • la deuxième phase du SNU consiste en la réalisation d’une “mission d’intérêt général” auprès de collectivités, d’associations ou de corps en uniforme entre juillet 2019 et juin 2020, de 15 jours elle aussi.
  • Ces deux phases pourront à terme être suivies, de manière optionnelle, d’un engagement d’une durée supérieure à 3 mois, entre les 18 et 25 ans du jeune : service civique, tutorat, engagement volontaire, accompagnement des personnes …

Je suis très heureuse que notre territoire ait été retenu pour participer à cette phase pilote. C’est l’occasion de contribuer à la mise en oeuvre de cet engagement important avec, pour les jeunes volontaires sur cette expérimentation, le Code à la clé !

Partagez cet article !