Intervention devant le Groupe SOS

Je remercie le Groupe SOS de m’avoir invitée pour échanger avec ses équipes sur l’enjeu crucial de la lutte contre la pauvreté des jeunes et sur les mesures du Plan pauvreté.

C’est un sujet sur lequel vous savez que je travaille depuis longtemps. J’ai notamment formulé la proposition de rendre obligatoire la formation jusqu’à 18 ans pour lutter contre la pauvreté des jeunes. Aujourd’hui, on a 100 000 décrocheurs par an : on ne doit rien lâcher !

Les enjeux sont extrêmement importants, et les solutions ne pourront être que collectives. J’ai la conviction qu’elles doivent associer étroitement les acteurs de terrain qui mouillent le maillot au quotidien.

Partagez cet article !