Le Président de la République réunit le Congrès à Versailles

Ce lundi 9 juillet, le Président de la République a réuni pour la deuxième fois, comme il s’y était engagé, les députés et les sénateurs à Versailles. L’occasion de revenir sur l’année écoulée, riche en transformations importantes, et de tracer le cap pour les mois qui viennent.

Crédits Le Monde

En vertu de l’article 18 de notre Constitution, le Président peut en effet réunir les parlementaires lors d’un moment solennel et républicain. J’ai regretté que, recherchant probablement le coup d’éclat, certains députés refusent de s’y rendre. Ils ne refusent en revanche pas leurs attributions de députés…

Ce qu’il faut retenir du discours du Président de la République

Le Président a rappelé les engagements tenus depuis un an et les premiers résultats de l’action que nous menons pour le pays : la reprise des investissements, la fin de l’état d’urgence, la meilleure rémunération du travail, la réforme de la SNCF …

Mais surtout le Président a tracé la suite et a montré qu’il était pleinement conscient de l’enjeu important de ramener de la cohésion sociale à notre pays et sa pleine détermination à casser les déterminismes sociaux et les inégalités de destin.

Le Président a ainsi fixé la priorité de l’année qui doit être la construction d’un nouvel État-Providence, celui du 21e siècle, qui doit être plus universel, plus efficace, et plus protecteur des plus fragiles. La Stratégie Pauvreté sur laquelle nous travaillons depuis bientôt un an y jouera un rôle important, et sera annoncée à la rentrée de septembre, et le Président a par ailleurs annoncé une prochaine loi sur la dépendance.

Le Président est également revenu sur nos enjeux de sécurité, de lutte contre le terrorisme, et sur la construction Européenne. Au final, je retiens notamment de ce discours que le Président de la République a bien saisi la réalité des préoccupations des Français, et je suis convaincue de sa détermination à continuer à agir. Cela tombe bien car, moi aussi, je ne comptais pas m’arrêter en si bon chemin car si nous avons porté déjà des mesures importantes, la route est encore longue et les enjeux nombreux.

Vous pouvez compter sur mon engagement pour continuer à porter nos enjeux à l’Assemblée et à défendre les mesures nécessaires au pays !

Le discours en intégralité

Partagez cet article !